Pierre Ragues et Duqueine Engineering 7ème des 24H Du Mans au terme d’une course épique

  • Course automobile
Pierre Ragues et le Duqueine Engineering team ont achevé les 24 heures du Mans à une belle septième place en catégorie LMP2 category, après une impressionnante remontée.
L’Oreca 07 numéro 30 a connu une crevaison dès la première heure de course qui l’a rejetée à la dernière place du classement général, à deux tours des leaders. Le trio de pilotes Nicolas Jamin, Romain Dumas et Pierre a du alors tout donner pour remonter.
Tout au long des 23 heures suivantes, ils n’ont cessé d’améliorer leur position – jusqu’à remonter au quatrième rang de la catégorie. Mais la dernière heure de course allait être aussi cruelle que la première. La casse d’un tirant à l’arrière droit obligeait à un passage imprévu au stand. Malgré l’intervention rapide des mécaniciens, le temps perdu faisait tomber l’équipe à la 7° place du LMP2, la 12° du classement général.
La course s’est déroulée sous des conditions météo clémentes la plupart du temps. Nicolas Jamin avait pris un bon départ et réalisé un solide premier relais, se battant pour remonter après la crevaison. Lorsqu’il a passé le ralais à Pierre après environ trois heures, la voiture était déjà de retour dans le peloton du LMP2.
Pierre se montrait satisfait de son triple relais marqué par une période de voiture de sécurité, avant de passer le volant à Romain Dumas. La course allait ensuite se dérouler sans problème pour le team, pendant la nuit et jusqu’au petit matin. Les pilotes poursuivaient leur remontée au volant du prototype Oreca 07 équipé de pneus Michelin malgré plusieurs périodes de safety cars, full course yellows et slow zones.
Pour sa part, Pierre assurait son rôle durant la nuit avant de réaliser un triple relais aux premières heures du jour. Le team se retrouvait donc en lice pour la quatrième place avant que la chance ne tourne dans la dernière heure. La performance de l’équipe et de ses mécaniciens lui vaut de recevoir le Trophée ESCRA du meilleur travail technique en course – incluant les pit stops.
Au total, le team a couvert 363 tours du circuit de la Sarthe, avec 36 arrêts au stand et un meilleur tour en 3’28’’984, plus rapide que certains équipages terminant sur le podium.
Pierre Ragues: “Nous avons été malchanceux en première et dernière heures de course, ce qui nous coûte le Top4, voire un podium. Cette crevaison nous a fait perdre deux tours, et nous avons attaqué pour revenir. Nous faisions notre job avec calme et détermination. A mi-course, nous étions déjà de retour dans le Top 10 du LMP2. Je me sentais vraiment à l’aise dans la voiture, je pouvais réaliser des chronos compétitifs comme mes équipiers et nous sommes remontés jusqu’au Top 5. Et soudain, alors que tout se présentait bien, nous avons connu un souci mécanique qui nous a fait rétrograder à la septième position. Il nous faut retenir le positif de cette course: nous avons été dans le bon rythme, tous les membres de l’équipe ont bien travaillé ensemble pour la première participation de Duqueine au Mans. Il ne faut pas oublier ce point, qui souligne la valeur de notre résultat. Le Mans est l’une des courses les plus difficiles au monde, c’est pour cela que nous l’aimons tous et que nous sommes heureux d’y revenir chaque année. Nous terminons 7° d’une catégorie LMP2 très relevée avec 20 voitures au départ, mais nous savons que nous avions le potentiel pour faire mieux. Merci à mes équipiers Nicolas et Romain, chacun dans l’équipe Duqueine et à mes partenaires Yacco, Ellip6 et Sparco.”
Classement des 24 heures du Mans
1. Toyota Gazoo Racing: Buemi/Nakajima/Alonso (P1)
2. Toyota Gazoo Racing: Conway/Kobayashi/Lopez +16.972s (P1)
3. SMP Racing: Petrov/Aleshin/Vandoorne + 6 laps (P1)
4. Rebellion Racing: Jani/Lotterer/Senna +9 laps (P1)
5. Rebellion Racing: Laurent/Berthon/Menezes +15 laps (P1)
6. Signatech Alpine Matmut: Lapierre/Negrao/Thiriet +17 laps (1er P2)
7. Jackie Chan DC Racing: Tung/Richelmi/Aubry +18 laps (P2)
8. TDS Racing: Perrodo/Vaxiviere/Duval +19 laps (P2)
9. United Autosports: Hanson/Albuquerque/Di Resta + 20 laps (P2)
10. IDEC Sport: Lafargue/Chatin/Rojas +21 laps (P2)
11. G-Drive Racing: Rusinov/Van Uitert/Vergne + 21 laps (P2)
12. Duqueine Engineering: Ragues/Jamin/Dumas +22 laps (P2)