Pierre Ragues et Duqueine Engineering 6ème des 4 Heures de Monza

  • Course automobile
Pierre Ragues a une nouvelle fois signé une performance remarquée aux 4 heures de Monza aujourd’hui, mais une voiture de sécurité et une neutralisation sous “Full Course Yellow” ont modifié les stratégies des équipes, Duqueine Engineering terminant l’épreuve à la sixième position.
Circuit de hautes vitesses, Monza convient à l’Oreca 07 LMP2 numéro 30 et à ses pneus Michelin. A leur aise sur cette piste, Pierre, Nicolas Jamin et Richard Bradley n’ont malheureusement pu exploiter tout le potentiel de leur prototype. Des drapeaux rouges ont limité leur roulage lors des premiers essais libres, avant qu’un problème de suspension à l’arrière droit ne se manifeste en FP2. Malgré l’intervention efficace des mécaniciens, la préparation de l’équipe était affectée.
Pierre était de nouveau chargé de prendre le départ, de la septième place sur la grille. A l’image de son excellent envol au Paul Ricard récemment, il concluait le premier tour en 5° position. Au sixième passage, il s’était déjà hissé dans le Top3.
Par moments le plus rapide en course, Ragues occupait une solide deuxième place au moment de céder le volant à Nicolas au 42° tour.
L’apparition du Full Course Yellow allait entraîner des choix de stratégies différents dans les stands. Conséquence, le team se retrouvait septième. Puis Nicolas perdait dix secondes après un tête à queue causé par un contact avec une autre voiture.
C’est ensuite l’accident d’une LMP3 qui entrainait l’apparition de la voiture de sécurité. Le team poursuivait ses efforts et se retrouvait sixième après les ravitaillements. Lors de son double relais, le rythme imprimé par Pierre avait néanmoins démontré que Duqueine Engineering a le potentiel pour se battre pour la victoire dans des circonstances de course normales.
Pierre Ragues: “Nous n’avons pas été heureux dans nos timings aujourd’hui. Le résultat final ne reflète ni notre niveau de performance ni notre potentiel. Nous avions connu des séances d’essais un peu “décousues”, pourtant je nous sentais capables de nous mêler à la lutte en tête. En m’élançant 7°, j’avais décidé d’adopter la même approche qu’au Paul Ricard – et cela a bien fonctionné. En seulement trois tours j’étais déjà dans le Top3, et peu après en deuxième position car je me sentais en confiance au volant. Monza est un circuit qui autorise ce genre de grandes performances. Le Full Course Yellow a vu les équipes adopter des stratégies différentes, et nous avons rétrogradé au classement. Nous restions cependant confiants en nos chances. Malheureusement l’apparition de la voiture de sécurité ne s’est pas faite au bon moment pour nous. Nous terminons sixièmes, ce qui me rapporte malgré tout des points importants. Au final, une course frustrante mais porteuse d’espoir car nous avons démontré notre potentiel. Il faudra compter avec nous cette saison. Comme toujours, un immense merci à mes partenaires GroupAuto, Sparco, Ellip6 et Yacco.”  
LMP2: classement équipes
1. G-Drive Racing – 38 points
2. Idec Sport – 36 points
3. DragonSpeed – 26 points
4. Duqueine Engineering – 23 points
LMP2: classement pilotes 
1. Job van Uitert / Norman Nato / Roman Rusinov – 38 points
2. Memo Rojas / Paul Lafargue / Paul Loup Chatin – 36 points
3. Henrik Hedman / James Allen – 26 points
4. Ben Hanley – 25 points
5. Pierre Ragues / Nicolas Jamin / Richard Bradley – 23 points