A SPA, Le ‘’FCY’’ PRIVE PIERRE RAGUES ET DUQUEINE ENGINEERING DE LA VICTOIRE

  • Course automobile

 

L’avant-dernière manche de l’European Le Mans Series 2019 se déroulait ce dimanche en Belgique. Pierre Ragues et l’écurie Duqueine Engineering, qui ont mené un long moment ces 4 Heures de Spa-Francorchamps, ont dû se contenter d’une frustrante 5ème place.  Avec l’Oreca 07 N°30, l’équipe a touché du doigt la victoire. Malheureusement, sa stratégie s’est trouvée compromise surtout par le régime « Full Course Yellow » déployé à une heure de l’arrivée, offrant ainsi à la concurrence un avantage inopiné. Pierre se tenait fin prêt à relever le défi qui les attendait, lui et son équipe, dans cette épreuve de quatre heures. 3ème  sur la grille, il prend un superbe départ qui le propulse aussitôt en seconde position. Observant un rythme soutenu, le pilote de Caen caracole parmi les plus rapides sur l’exigeant tracé Ardennais de 7,004 km. Grâce à un rythme agressif, Pierre s’empare des commandes de la course au bout de 40 minutes. Il confirme ainsi les ambitions de l’équipe, et maintient dans le viseur ses objectifs de victoire. Il pointe toujours en tête lorsqu’il cède le volant à son équipier Richard Bradley ; il reste alors 2h38 à courir.

De petits soucis de ravitaillement font perdre un peu de temps à la voiture, qui reprend la piste en 3ème position. Mais à mi-course, Richard a repris le commandement. La stratégie de l’écurie Duqueine est en train de payer. Dans l’intervalle, ses adversaires, aux prises avec des soucis divers, se sont vus contraints de modifier leur tactique pour la seconde partie de l’épreuve en décalant ainsi leurs arrêts aux stands. L’équipe est objectivement en passe de signer son meilleur résultat de la saison quand, à une heure de l’arrivée, un nouveau régime « Full Course Yellow » est déployé. L’écurie Duqueine, parfaitement alignée sur ses plans, a déjà effectué les arrêts prévus, et Nicolas Jamin a pris le relais à 1h10 du terme. Seulement, les équipes rivales dont les ennuis avaient entraîné un changement de stratégie, vont par chance se retrouver bénéficiaires du FCY.

La voiture N°30, elle, en pâtit, et plonge à la 6ème place. Nicolas parvient à en regagner une, mais avec moins d’une heure devant lui, il sait comme ses équipiers que la victoire est désormais illusoire. Une amère 5ème place sera le mieux  que l’on pouvait attendre en de telles circonstances. Elle est bien loin de refléter le niveau de performance de toute l’équipe, voiture et pilotes ensemble, qui méritait réellement la victoire. Ils avaient tout, le rythme, la stratégie et la constance pour l’emporter.

Pierre Ragues : « Je ne vais p as cacher que c’est une réelle déception pour nous. J’ai attaqué dès le départ et j’étais heureux de prendre la tête lors de la première heure de course. L’Oreca 07 et ses pneus Michelin fonctionnaient très bien, et la stratégie de l’équipe aurait complètement porté ses fruits sans ce malencontreux FCY dans la dernière heure. Il a ruiné nos efforts et nos légitimes espoirs. J’étais satisfait de voir que mon rythme nous avait permis de passer de la 3 ème place sur la grille, vers la tête ; mais il semble que nos adversaires aient eu plus de chance que nous avec leur stratégie, qui s’est trouvée par la force des choses opportune. Nous allons toutefois retenir le c ôté positif de cette journée : la compétitivité de notre matériel, un très beau niveau de performance de notre trio , et le professionnalisme de notre équipe. Nous savons clairement de quoi nous sommes capables, et si nous n’avons pas atteint l’objectif que nous visions, c’est pour des raisons échappant à notre contrôle. Mes sincères remerciements, une fois encore, à mes partenaires Yacco, Ellip6 et Sparco, pour leur précieux  soutien. Tournons – nous vers l’avenir avec optimisme et enthousiasme, et rendez – vou s à la fin du mois prochain pour la finale de la saison. »

4 Heures de Spa – Résultats

1er : United Autosports – P. HANSON / F. ALBUQUERQUE – 101 tours

2ème : Cool Racing – N. LAPIERRE / A. BORGA   +12’’304

3ème : Graff – T. GOMMENDY / A. COUGNAUD / J. HIRSCHI + 12’’504

4ème : G-Drive Racing – R. RUSINOV / JE VERGNE / J. VAN UITERT  + 39’’279 

5ème : Duqueine Engineering – P. RAGUES / N. JAMIN / R. BRADLEY  + 48’’356